Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 21:46
http://les-livres-pour-l-afrique.over-blog.com/

Le génocide des homosexuels !

Le cœur qui saigne, le sang de l’indifférence coule déjà sur la neige immaculée. Frère africain est-ce toi qui condamne le séropositif, est-ce par toi que viendra le génocide des homosexuels. La bête n’est elle pas morte, peut elle renaitre de ses cendres en ton sein.  Ma sœur, mon frère pourquoi lèves-tu déjà la machette au matin, n’a tu pas assez souffert d’injustice qu’il faut tuer ton voisin. Regarde moi c’est de paix, qu’on besoin nos enfant, de compréhension et de tolérance. Ici il fait froid, mes larmes se mélangent aux premiers sangs, j’ai mal de savoir que demain de meurtres, de viol et massacres sera fait le quotidien, qu’au nom de quelques uns, par ignorance et une haine sans fondement, mon frère, ma sœur tu finiras par tuer ton fils, éventrer ta mère et décimer nos familles. Les mots se taisent dans ma bouche ici c’est l’hiver, c’est alors que renait l’espoir car viendra le printemps, mais j’ai mal au loin là ou la chaleur enveloppe les corps et fait danser les âmes j’entends les cris du guerrier fou de rage, demain vont mourir tant d’innocent que leur cris écriront l’histoire d’une Afrique, meurtrie par le passé, dépecé par les hyènes de l’avidité et de l’ignominie immole les siens aux noms de la différence. Le cœur qui saine, le sang de l’indifférence coule déjà sur la neige immaculée,  si tu crois en dieu, je le plein, si tu es athée, je regrette, frère africain est-ce toi qui condamne, m’entends tu moi le blancs vendeur d’âme, n’a tu pas assez souffert des horreur que je t’ai infligé quand le père de mon père t’entravais de chaines, quand j’ai égorgé ton fils au nom de l’injustice, moi le blanc, cette peau gratté qui vainement cherche le pardon aujourd’hui en soignant tes plaies, est-ce dans tes yeux injectés de rage et de colère que ce reflète l’espoir, que t’a fais ce voisin, se fils de ta mère, est-ce si important la voix de quelques uns, ils ont ta couleur de peau, mais il sentent la charogne, il ont sont de la même terre, mais leur pays est le pouvoir et l’argent. Frère africain, je ne suis rien, sur la neige, j’ai laissé quelques larmes et trois gouttes de sang, personnes ne se souviendra de moi, mais toi tu as un monde à faire naitre, l’espoir à donner à tant d’enfants. Mon frère ma sœur, range cette machette, dépose ce fusils, ce couteau est peut-être inutile, n’écoute pas les cris du corbeau, son fiel n’apporte rien de bien, assied toi sous l’arbre, laisse le soleil te réchauffer le cœur, il y a bien une petite bière qui trainent, nous allons parler, nous avons tellement de choses a nous raconter.

souffrance.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by Igor-le-Chat - dans Blogs et Sites amis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mara Montebrusco-Gaspari
  • Le blog de Mara Montebrusco-Gaspari
  • : Blog littéraire de Mara Montebrusco-Gaspari, idées lecture et événements littétaires. Promotion du roman jeunesse : Les aventures d'Igor le Chat - Igor et le secret des 7 vies, de l'album illustré La Sorcière d'Opale et du roman Les vagues de l'enfer http://www.igorlechat.com
  • Contact

Recherche