Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 21:33

 

http://www.desinfos.com/local/cache-vignettes/L439xH680/Retour_a_Auschwitz-ae273.jpg

« Retour à Auschwitz, » un polar sur fond de déportations, de spoliations ou de Résistance

Hélène Keller-Lind

lundi 31 janvier 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -



Grand amateur de polars et de littérature, l’auteur a choisi la forme du roman policier pour évoquer des sujets dont on ne parle pas ou plus souvent, comme les spoliations de biens juifs pendant la guerre, les divisions au sein de la Résistance ou encore les difficultés qu’ont eu nombre de rescapés des camps à parler de leur passé


C’est une forme inhabituelle mais efficace que Daniel Gauthier a choisi pour son roman « Retour à Auschwitz, » forme qu’il avait choisie également pour son précédent ouvrage « Cauchemar Rouge. » Il évoque, en effet, des sujets importants, liés à l’Histoire, en mêlant arrière-plan factuel et trame de polar. Son roman précédent évoquait les Brigades Rouges, celui-ci retrace la période 1939 – 1947, avec ses conséquences et prolongements actuels, et plus particulièrement la Résistance, ses actes de bravoure mais aussi ses zones d’ombre et ses traîtres, l’attitude de la population française, parfois courageuse, parfois complice des nazis, le sort des Juifs, cachés et protégés mais aussi dénoncés, les spoliations avec des biens rendus à l’issue de la guerre mais aussi des biens gardés. Ou encore la Shoah, Auschwitz, les difficultés de dire l’indicible ou même de pouvoir en parler pour certains rescapés. Des thèmes qu’il évoque au travers de l’histoire d’un Américain d’origine française qui revient en France, accompagné de son petit-fils, jeune Américain classique, passionné de bière Bud ou de football américain, qui ignore tout du passé de sa famille et de sa véritable identité. Ce voyage qui passera aussi par la Pologne d’avant la chute du Mur ou une rencontre avec le Mossad sera pour lui un voyage initiatique marquant...

Les personnages sont complexes, fouillés, réalistes, y compris ce faux neveu de Marcel Proust, qui est l’occasion d’une réflexion littéraire présentée toutefois avec légèreté. En dépit du sérieux, du tragique aussi, des questions soulevées, le livre se lit aisément, comme le bon polar qu’il est et il en contient tous les ingrédients nécessaires.

Une manière de dire l’Histoire autrement qui peut contribuer à cet enseignement de la Shoah que préconisaient à nouveau les ministres de l’Éducation israélien et français lors de la cérémonie de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste, organisée le 26 janvier dernier par l’UNESCO. L’un des rares rescapés des Sonderkommandos y racontait ce que fut une expérience si terrible qu’il ne put commencer à en parler qu’il y a une vingtaine d’années http://www.unesco.org/new/fr/media-...

http://www.desinfos.com/spip.php?page=article&id_article=23096

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Igor-le-Chat - dans Idées lecture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mara Montebrusco-Gaspari
  • Le blog de Mara Montebrusco-Gaspari
  • : Blog littéraire de Mara Montebrusco-Gaspari, idées lecture et événements littétaires. Promotion du roman jeunesse : Les aventures d'Igor le Chat - Igor et le secret des 7 vies, de l'album illustré La Sorcière d'Opale et du roman Les vagues de l'enfer http://www.igorlechat.com
  • Contact

Recherche