Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 21:03

 Harry Potter, Dobby et les horcruxes perdus

http://bscnews.fr/images/stories/illustrations/harry-potter-et-les-reliques-de-la-mort-part-i-15564-1695924560.jpg
Le dernier volet de la saga Harry Potter est plus noir que jamais et c'est bien naturel puisqu'Harry vieillit et ses préoccupations de fin d'adolescence sont de moins en moins souriantes et insouciantes. Le pauvre Harry   porte la lourde tâche,  dévoilée par  le défunt sorcier Albus Dumblebore, d'être le seul à pouvoir affronter le Mal Absolu et ses détraqueurs.
Face à une réalité effrayante "Voldemort  est ressuscité", le monde des sorciers se divise en deux camps: Drago Malefoy, sa famille ainsi que d'autres sorciers impitoyables ont rejoint les rangs de l'armée sinistre qui pactise avec le "diable" tandis qu'autour d'Harry, le Bien s'acharne et combat, prêt à se sacrifier pour empêcher que le monde ne bascule dans les ténèbres. Répondent encore présents le bon gros Hagrid,  la famille Wesley au complet, Fol-Oeil...dans un camp déjà décimé par  l'acharnement du maître des horcruxes.
L'heure est grave et les baguettes magiques  ne manquent  malheureusement pas d'activité. Hermione s'efface des souvenirs de ses parents  afin de les protéger du monde de sorcellerie auquel elle appartient, partout des adversaires à abattre au prix de sa vie.
C'est le moment pour les trois élèves de Poudlard de mettre en pratique leurs connaissances en potion et en combat contre les forces du mal. Mais c'est aussi le moment de grandir et de trouver sa place vis à vis de l'Autre. Les rapports se compliquent entre Hermione et Ron  et ce dernier doit apprendre à surmonter aussi sa jalousie vis à vis de  Harry qui occupe perpétuellement la première place dans l'actualité  des sorciers. 
Repost 0
Published by Igor-le-Chat - dans Articles de presse
commenter cet article
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 22:30

http://www.actualitte.com/actualite/22848-italie-amazon-site-livres-reduction.htm

 

L'Italie accueille le site d'Amazon

E cosi la vita !

facebookwikiodiggtwittergoogle

Rédigé par Clément S., le mardi 23 novembre 2010 à 18h39

Le plus grand marchand du monde vient d'ouvrir une nouvelle succursale numérique, avec Amazon.it, qui proposera désormais à nos voisins d'après les Alpes, un large catalogue de livres, DVD, jeux vidéo et musique, aux prix les plus bas possible...

Avec cette nouvelle boutique, c'est un nouveau pied que le cybervendeur met en Europe, tout en présentant une offre d'ordinateurs logiciels et autres appareils ménagers.

Plusieurs services déjà proposés à l'internationale sont entrés en vigueur, avec notamment la livraison gratuite contre une adhésion de 9,99 € annuelle. 


Dans le stock déjà disponible, ce sont 2 millions de livres, 450.000 CD et 120.000 DVD que le marchand propose, avec une remise de 30 % sur la quasi-totalité des livres, pour célébrer son ouverture. Pour ce qui est des bouquins, justement, on trouvera des livres en italien, en anglais, mais en d'autres langues également, comme le français 

Jeff Bezos, fondateur du site, explique que le 3 août 1995, partit des États-Unis la première commande commande à destination de l'Italie. Ce client a été le premier d'une longue série qui a progressivement incité le marchand à ouvrir sa boutique en ligne, dans la langue de Dante. 



actualité suivante
actualité précédente
Repost 0
Published by Igor-le-Chat - dans Articles de presse
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 22:11

http://www.actualitte.com/actualite/22747-harry-potter-radcliffe-rowling-suite.htm

Elle a promis : Harry, c'est fini

Rowling et Radcliffe ont leurs petits secrets

Rédigé par Clément S., le jeudi 18 novembre 2010 à 11h15

C'est pas de chance tout de même : les acteurs des films Harry Potter, qui avaient dit et répété combien ils ne rempileraient pas ont cependant dû céder à l'appel de la production. 

Découpé en deux parties, le film adaptant Les Reliques de la mort n'a pas bénéficié d'une réalisation suffisante, nécessitant que certaines scènes soient refilmées. En l'occurrence, il s'agit évidemment du second film - dommage pour ceux qui ont vu le premier et pensaient qu'on allait les rembourser...

Mais ce n'est pas là le fond du problème. Refaire des scènes parce que David Yates le demande, c'est après tout accessoire. Et une conséquence du métier. Mais renfiler les costumes d'Harry, Daniel Radcliffe, qui l'incarne sur grand écran, ne veut plus en entendre parler. Lui qui se fait vieillir la tête numériquement se l'est fait promettre une fois de plus par Rowling : promis, juré, pas de suite à Harry Potter.

Mais dans une vidéo diffusée par MTV, il assure avoir reçu un nouveau SMS de Rowling, lui disant bien que la suite d'Harry n'aurait pas lieu et qu'il n'avait pas à s'en préoccuper. Oh, il y aurait probablement d'autres livres publiés par Rowling, mais très certainement plus qui feraient intervenir le petit Potter. 

Voilà quelque temps, il avait tout de même redouté que le rôle ne lui colle à la peau indéfiniment, et qu'il ne parvienne plus à s'en détacher. L'idée en plus que le dernier film puisse ne pas être à la hauteur des espérances le figeait d'effroi : « Si c'est bien je serais vraiment heureux, mais je suis simplement inquiet à cette idée. Si ce n'est pas bien, et c'est sur ça qu'on laissera les gens, ça serait affreux».




actualité suivante
actualité précédente
Repost 0
Published by Igor-le-Chat - dans Articles de presse
commenter cet article
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 14:32

http://www.actualitte.com/images/news/v-18000.jpg

http://www.actualitte.com/actualite/22290-preter-ebook-kindle-presse-application.htm

 

Et ce sont les ch'tits gars de Barnes & Noble qui doivent avoir des sueurs froides...

facebookwikiodiggtwittergoogle

Rédigé par Nicolas Gary, le samedi 23 octobre 2010 à 12h15

Le vent de la révolte souffle dans la firme de Seattle : Barnes & Noble a depuis longtemps mis en place un outil permettant aux usagers du Nook de prêter un livre numérique acheté dans leur ebookstore, durant 15 jours. Jusqu'à lors, la chose était impossible avec le lecteur ebook d'Amazon, le Kindle.

Mais les temps changent... Progressivement, certes, mais assurément, les temps changent. Sur le même principe que le prêt de livres entre possesseurs de Nook, les propriétaires d'un Kindle pourront à l'avenir prêter un de leurs livres durant une période de 14 jours.

Et toujours se calquant sur la possibilité offerte par le Nook, le livre prêté sera alors supprimé de la bibliothèque du Kindle au cours de cette période. L'utilisateur aura cependant la possibilité de 'rendre' le livre avant la date butoir. 


Cependant, restrictions amazoniennes oblige, les ebooks ne pourront pas être prêtés plus d'une fois. Il s'agit donc uniquement de faire circuler les ouvrages et de donner envie aux autres détenteurs d'un Kindle de passer à l'acte d'achat. 

À la discrétion des éditeurs

En outre, seuls les éditeurs autoriseront ce droit de prêt pour les livres qu'ils auront élus, précise le cybervendeur pour prévenir de tout clash. Cela permettra également d'éviter de revivre la situation un peu lourde vécue avec la fonctionnalité Text-to-Speech. Cette dernière permettait au Kindle de lire un ebook, avec une voix de synthèse, mais avait provoqué une montée aux créneaux des éditeurs, estimant qu'il y avait là violation du droit d'auteur. Un véritable esclandre s'en était suivi, quand les associations de défense des handicapés visuels s'étaient emparées de l'affaire. (notre actualitté)

Appel du pied aux bibliothèques 

Dans tous les cas, cette nouvelle fonctionnalité, offre à Amazon de rattraper son retard sur Barnes & Noble dans le domaine. Elle ne sera mise en place que dans la prochaine version du firmware du Kindle, qui n'a pas encore été annoncée. Notons également qu'elle permettrait de généraliser l'utilisation du Kindle dans les bibliothèques, tout en respectant les normes en vigueur en matière de sécurité - plus concrètement, les DRM idoines du Kindle.

En effet, si les livres sont à même d'être prêtés, les établissements américains pourraient être bien plus intéressés par l'utilisation d'un Kindle. Et les possesseurs beaucoup plus avantagés, puisque l'offre d'ebooks dépasse les 700.000 nouveautés.

La presse pas oubliée

Enfin, Amazon n'oublie pas les lecteurs de la presse qui disposeront prochainement d'une application leur permettant de lire leurs journaux quotidiens. Le tout même si l'on n'a pas son Kindle sous la main, ou que l'on n'a pas de Kindle tout court. Cette autre option sera disponible plus tard dans l'année. 



actualité suivante
actualité précédente

 


Repost 0
Published by Igor-le-Chat - dans Articles de presse
commenter cet article
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 08:42

http://www.actualitte.com/actualite/22117-potter-plagiat-rowling-juger-proces.htm

http://www.actualitte.com/style/gfx/new-logo-actualitte.jpg

Rowling accusée de plagiat... l'affaire qui va patauger

Dis, maman Rowling, pourquoi ils veulent tous tant que tu aies pompé leur livre E

facebookwikiodiggtwittergoogle

Rédigé par Clément S., le vendredi 15 octobre 2010 à 11h27

Le jeudi 14 octobre sera marqué d'une pierre grise. Pas encore tout à fait noire, mais vraiment sombre. Parce qu'un juge vient d'accepter de juger une plainte pour plagiat déposée contre la maman d'Harry Potter. 

David Kitchin, de la Haute Cour de Justice de Londres a en effet refusé de classer l'affaire sans suite, après avoir lu la plainte déposée par les ayants droit d'Adrian Jacobs, auteur des aventures de Willy le magicien. Décéde en 1997, l'auteur avait laissé un livre publié en 1987, dont les héritiers estiment qu'il aurait servi fortement d'inspiration à la saga Harry Potter.

« Cette action, si elle est validée, aura pour mission de garantir les droits d'auteur partout, même de façon posthume », expliquait en juin, Paul Allen, responsable de la succession de l'auteur. Parmi les points délicats, les plaignants soulignent la ressemblance première entre Willy et Harry, deux garçons qui partent apprendre la magie dans une école. 

Ensuite, une séquence dans une sorte de salle de bain, où des indices leur sont à tous deux et dans les deux livres révélés, qui vont permettre de se sortir des embûches. On trouve également des voyages en train pour accéder à l'école où ils reçoivent leur formation, le fameux Express pour Poudlard, et d'autres encore, qu'Adrian revendique comme étant les siens. (notre actualitté

« Je suis attristée de constater qu'une autre plainte a été déposée, selon laquelle j'aurais pris du contenu d'une autre source pour écrire Harry. Le fait est que je n'avais jamais entendu parler de l'auteur ni du livre avant la première accusation portée par les héritiers chargés de la succession de l'auteur. Et je n'ai certainement jamais lu ce livre», avait commenté à l'époque J.K.

Mais si maintenant l'affaire est bel et bien portée devant les tribunaux, il n'en reste pas moins que le juge n'est pas des plus confiants sur la réussite de la plainte. Pour les héritiers, l'affaire est simple : Christopher Little, agent de Rowling et agent d'Adrian Jacobs, est le lien entre les deux auteurs. Et il aurait alors transmis une copie du livre d'Adrian à Rowling, huit ans plus tard. 

« Il est évidemment improbable que M. Little ait cru utile de donner un exemplaire du livre à Mme Rowling huit années plus tard », a estimé le juge. Sauf qu'entre-temps, Christopher avait nié en bloc avoir été l'agent d'Adrian. Contradiction ? Car pour autant, le juge n'en démord pas : les éléments portés à sa connaissance montreraient que le récit des événements effectués par l'agent, pourrait ne pas être complètement correct.

En tout, cas, le procès pourrait faire date. Lesquelles dates d'audience n'ont toujours pas été communiquées. 



actualité suivante
actualité précédente
Repost 0
Published by Igor-le-Chat - dans Articles de presse
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 17:53

http://www.actualitte.com/actualite/21951-nobel-litterature-2010-vargas-llosa.htm

http://www.actualitte.com/style/gfx/new-logo-actualitte.jpg

Nobel de littérature 2010 : Mario Vargas Llosa, éternel révolté

De toute manière, il suffisait d'attendre. Alors vous voilà récompensés.

facebookwikiodiggtwittergoogle

Rédigé par Nicolas Gary, le jeudi 07 octobre 2010 à 12h57

Les spéculations, comme chaque année, sont allées bon train : entre les poètes suédois, les écrivains africains, les grands noms classiquement entendus, le Nobel de littérature a encore fait tourner les têtes.

À quelques heures de la grande délibération, Cormac McCarthy avait encore une cote de 3/1, tandis qu'Haruki Murakami était à 5/1. Et les trois autres des cinq plus en vue, on trouvait Ngugi wa Thiong'o, à 11/2 et Ko Un ainsi que Tomas Trastromer à 8/1. Yves Bonnefoy est tombé dans les limbes, Atiq Rahimi n'en est pas vraiment sorti, Patrick Modiano a soudainement surgi et les autres grands noms de la littérature mondiale n'ont pas fait un pli. 


Amusant.

L'éditeur historique suédois, Albert Bonniers, précisait que, comme tous les ans, le seul message que l'Académie donne pour indice de son futur choix, est que le lauréat doit être le témoin oculaire de quelque chose qui a une importance pour le monde. Pas vraiment faire l'unanimité, donc, mais plutôt parvenir à un message universel. D'où le choix d'Herta Müller l'an passé...

Encore une fois, le parterre des journalistes était blindé, pour entendre le président de l'Académie annoncer la nomination de Mario Vargas Llosa, pour son engagement en littérature et tout à la fois dans l'univers politique. 

Le romancier d'orginie péruvienne, naturalisé espagnol, est âgé de 74 ans...



actualité suivante
actualité précédente
Repost 0
Published by Igor-le-Chat - dans Articles de presse
commenter cet article
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 21:10

http://www.actualitte.com/actualite/21907-goncourt-selection-houellebecq-despentes-liste.htm

 

 

Goncourt : Houellebecq et Despentes, toujours en lice

Ou en liste, mais qui peut dire ce qu'il en adviendra ?

facebookwikiodiggtwittergoogle

Rédigé par Cecile Mazin, le mardi 05 octobre 2010 à 17h00

C'est ainsi, la tradition, c'est la tradition, alors il faut la respecter. Et quand l'Académie Goncourt dit qu'elle fera trois sélections avant de rendre son prix, elle s'y tient. 

Et puisque l'on y est, autant se débarrasser de ceux qui avaient été mentionnés uniquement pour la forme. Ainsi donc, Amélie peut aller se faire tracer un fabuleux destin ailleurs que vers le Goncourt. En revanche, les deux cadors de la rentrée, l'un chez Flammarion (inédit, ou presque), l'autre chez Grasset, se retrouve bel et bien dans la compétition. 


Un affrontement qui se poursuivra le 4 novembre, avec la dernière liste et auquel les jurés mettront fin le 8 novembre, avec l'annonce finale du lauréat...

Et la liste, en suivant...
  • Le cœur régulier, Olivier Adam (L’Olivier)
  • Retour aux mots sauvages, Thierry Beinstingel (Fayard)
  • Apocalypse bébé, Virginie Despentes (Grasset)
  • Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants, Mathias Enard (Actes Sud)
  • La carte et le territoire, Michel Houellebecq (Flammarion)
  • Naissance d’un pont, Maylis de Kerangal (Verticales)
  • Le testament d'Olympe, Chantal Thomas (Seuil)
  • Six mois, six jours, Karine Tuil (Grasset)



actualité suivante
actualité précédente

 

Repost 0
Published by Igor-le-Chat - dans Articles de presse
commenter cet article
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 21:03

http://www.actualitte.com/actualite/21911-ouvrier-nuit-clavel-bernard-goncourt.htm

Bernard Clavel, auteur d'un réalisme social, est décédé

....

facebookwikiodiggtwittergoogle

Rédigé par Cecile Mazin, le mardi 05 octobre 2010 à 18h01

Décidément, la journée n'est pas bien rose : un nouveau décès dans les rangs est à déplorer, celui de Bernard Clavel, romancier, à l'âge de 87 ans. 

C'est la famille de l'auteur qui a averti son éditeur, Albin Michel, lequel a rapporté la triste nouvelle. 

Né en 1923, à Lons-Le-Saunier, le romancier avait tout d'abord attaqué sa carrière en devant apprenti pâtissier avant de se former par lui-même pour intégrer le poste de journaliste dans les années 50.

C'est à cette époque que son premier roman, L'ouvrier de la nuit paraîtra, en 1956, avec le soutien d'Hervé Bazin et Marcel Aymé, aux éditions Julliard. « Je revois Vernaison, les rives encore sauvages, la véranda où j’écrivais. Je revois mes enfants tout petits, sans gâteries ni vacances de soleil, car nous étions pauvres. Je revois ma femme tapant le manuscrit sur une antique machine prêtée par le menuisier du village, mon ami Vachon, qui croyait en moi », écrit-il dans un livre qui revenait sur sa vie dans la petite ville proche du Rhône.

À la suite de ce livre, c'est tout une oeuvre ancrée dans un réalisme social frappant qu'il prodiguera, avec une quarantaine de romans, et d'autres ouvrages, nouvelles, et contes, notamment pour la jeunesse. 

Récompensé par un Goncourt en 68, pour Les fruits de l'hiver, il comptera même parmi les académiciens de cette institution, entre 1971 et 1977, date de sa démission.

Dans un communiqué, le PCF déplore cette perte : « On retiendra de lui le pacifiste et militant des droits de l'Homme qui, durant des décennies s'est engagé pour l'objection de conscience, contre la guerre et la violence. » Et d'ajouter : « Bernard Clavel était un homme du peuple, un écrivain de l'émotion ; il était encore un auteur de contes et nouvelles hors pair dont les accents rappellent le cévenol Jean Pierre Chabrol. 
Epris de son Jura natal, il n'en était pas moins un citoyen ouvert au monde, un voyageur qui avait choisi le Canada pour deuxième patrie.
»



actualité suivante
actualité précédente
Repost 0
Published by Igor-le-Chat - dans Articles de presse
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 13:57

http://www.actualitte.com/actualite/21845-rowling-potter-harry-ecrire-mort.htm

Rowling : les tomes huit et neuf d'Harry Potter dans ma tête

Mais s'il ne faut jamais dire jamais, faut pas rêver non plus

facebookwikiodiggtwittergoogle

Rédigé par Nicolas Gary, le samedi 02 octobre 2010 à 13h00

C'était probablement le rendez-vous télévisuel à ne pas rater entre l'animatrice vedette et la starissime de l'édition mondiale. Oprah Winfrey, face à JK Rowling, ça avait des airs pas communs.

Rares sont les visiteurs, et plus rares encore les médias à pouvoir contacter la romancière, qui n'a pas perdu son sens de la bande-annonce. Parce qu'en répondant à la grande question : existera-t-il une suite aux tomes d'Harry Potter, en France parus chez Gallimard jeunesse, elle sait faire monter la pression. « Ils sont toujours tous dans ma tête. Je pourrais certainement en écrire un huitième, un neuvième tome. Je pense que j'en ai fini avec ça, mais on ne sait jamais. »

Bien vu : entretenir l'espoir des fans à quelques semaines de la sortie du premier volet du dernier film, c'est du marketing de haute voltige !

Côté émotion, Rowling a également su ménager son effet. Évoquant la mort de sa mère, en 1990, qui l'a poussée à écrire les livres Potter, elle explique : « Oui, c'est une chose étrange, n'est-ce pas, que la vie ; parce que les livres ne seraient pas ce qu'ils sont, si elle n'était pas morte. Je veux dire, sa mort est littéralement sur toutes les pages de Harry Potter. Au moins la moitié des journées d'Harry sont des relations avec la mort, ce qu'elle implique pour les vivants, ce que signifie de mourir, ce qui survit à la mort. »

Et de conclure : « Si elle n'était pas morte, je pense qu'il ne serait pas exagéré de dire qu'il n'y aurait pas de Harry Potter. Les livres existent parce qu'elle est morte. »

Harry Potter, plus qu'une saga, une marque aujourd'hui, à laquelle Rowling avoue n'avoir jamais été préparée. Mais dans tous les cas, que l'on se le dise : si elle n'exclut pas complètement de reprendre Potter, les personnages aujourd'hui si connus se s'y retrouveraient probablement pas. 

L'ensemble de cette interview suit en trois épisodes
Repost 0
Published by Igor-le-Chat - dans Articles de presse
commenter cet article
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 19:52

 

http://bonjour.news352.lu/images/edito_agence/gimg_1145363.jpg

Paul, le poulpe devin de la Coupe du monde de football, a trouvé une nouvelle vocation. Il devient une application pour l'iPhone.

 

"C'est une façon amusante de choisir au hasard entre deux options", a expliqué la société brésilienne à l'origine du programme, uTouchLabs. L'application suggère : "Cinéma ou théâtre? Pizza ou sushi? Marcia or Andrea? Demandez au poulpe".

Il suffit alors de taper deux options, et le poulpe animé choisit. L'application coûte 99 cents.

Durant la Coupe du monde, le véritable Paul le poulpe, résident de l'aquarium d'Oberhausen (ouest de l'Allemagne), énonçait ses verdicts en s'avachissant de toute sa masse gluante sur une boîte en plexiglas étiquetée du drapeau des équipes concernées, avant de s'emparer de la nourriture placée dans l'une d'entre elles.

Il avait ainsi prédit avec justesse tous les résultats de l'équipe d'Allemagne, ainsi que la victoire espagnole en finale.

 

http://bonjour.news352.lu/index.php?p=edito&id=37470

 

Repost 0
Published by Igor-le-Chat - dans Articles de presse
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Mara Montebrusco-Gaspari
  • Le blog de Mara Montebrusco-Gaspari
  • : Blog littéraire de Mara Montebrusco-Gaspari, idées lecture et événements littétaires. Promotion du roman jeunesse : Les aventures d'Igor le Chat - Igor et le secret des 7 vies, de l'album illustré La Sorcière d'Opale et du roman Les vagues de l'enfer http://www.igorlechat.com
  • Contact

Recherche